RHINOPLASTIE (POINTE DU NEZ)

La présence d’une déformation de la pointe du nez peut être secondaire à un traumatisme, acquise au cours de la croissance, elle peut être également liée à une malformation nasale congénitale. Cette déformation est fréquente : asymétrie entre les deux parties qui constituent la pointe, les “dômes”. On retrouve aussi des anomalies de taille: hypertrophie des dômes donnant un aspect globuleux à la pointe. Les anomalies de position sont également accessibles à la chirurgie, pointe trop projetée, pointe tombante, pointe avec inversion des dômes en position concave entraînant un phénomène de valve nasale et une gêne respiratoire. La chirurgie pourra être soit isolée soit portera également sur d’autres structures anatomiques, cloison nasale, arête.

Prendre rendez-vous

Consultation pour une rhinoplastie (pointe du nez)

La discussion première portera sur l’analyse par le patient des déformations qui le gênent, sur ses motivations psychologiques. Cet interrogatoire sera suivi d’un examen clinique précis. Les structures anatomiques du nez, l’importance de la forme de la pointe du nez, de sa projection sont analysés par le chirurgien pour bien définir l’indication opératoire. Il faut ensuite évaluer la concordance de la demande avec l’examen clinique, puis la cohérence de cette demande avec les techniques chirurgicales à disposition. Il faut rechercher des éléments locaux défavorables à cette chirurgie, en particulier une peau épaisse de mauvaise qualité, bien sur des antécédents médicaux généraux, tabac, pathologies cardio vasculaires,… Voire d’autres pathologies qui pourraient contre-indiquer la chirurgie du nez. L’étude de la pointe du nez et la proposition thérapeutique, le “projet chirurgical” sont établis conjointement entre le médecin et le patient. Les inconvénients possibles, les risques de reprises sont expliqués dès cette première consultation. La rhinoplastie est l’intervention qui compte le plus de reprises chirurgicales, de “second temps”, ceci pour tous les chirurgiens.

Type d’anesthésie pour une rhinoplastie (pointe du nez)

Un bilan pré-opératoire est demandé et le médecin anesthésiste pourra être vu en consultation. L’intervention pour chirurgie de la pointe du nez peut être réalisée sous anesthésie générale.Cependant, la chirurgie isolée de la pointe du nez peut être également faite sous anesthésie locale dans ce cas la consultation d’anesthésie n’est pas nécessaire. Le choix du mode d’anesthésie est fait en accord avec le patient, le chirurgien et l’anesthésiste si besoin..

Indication opératoire pour la rhinoplastie (pointe du nez)

L’indication opératoire est fonction de l’importance de la déformation de la pointe du nez. La quantité de cartilage en excès, l’asymétrie, la malposition sont définis dès le stade de la consultation. La résection à prévoir est analysée avec le patient. Le cartilage septal peut parfois être modifié dans le même temps opératoire car il participe à la projection de la pointe, à sa déviation aussi s’il est lui même dévié.

Le tracé de l’incision est expliqué, dans le pied de la columelle généralement. En effet la voie ouverte seule permet de travailler sur les deux dômes en parfaite symétrie, car elle expose la totalité des cartilages. Le tracé prévu est tel que finalement les cicatrices seront quasi invisibles.

Technique de l’opération de la poine du nez

Pour la chirurgie de la pointe, la voie d’abord, l’incision, est cutanée à la base de la columelle. On parle alors de “voie externe”, cette voie est de plus en plus utilisée car elle permet d’aborder toutes les structures de l’architecture nasale et en particulier les dômes et de pouvoir effectuer un travail très précis. C’est probablement la voie d’abord qui entraîne le moins de second temps opératoire, de deuxième chirurgie.

La voie d’abord peut être endonasale,” interne”, totalement dissimulée, elle a l’avantage de ne laisser aucune cicatrice visible, car masquée derrière la columelle, mais le geste opératoire sur les structures ostéo cartilagineuses est moins précis. Le taux de retouches secondaires est plus fréquent qu’avec une voie externe.

Une fois les dômes et le cartilage septal exposés, ils sont analysés et toutes les déformations sont prises en compte: taille, hauteur, largeur, symétrie, déviation, projection, position par rapport aux autres structures (cartilages triangulaires). Les cartilages sont ensuite repositionnés, l’excès enlevé, si besoin ils ont symétrisés, des greffes peuvent être apportées, des sutures maintiennent les cartilages en bonne position. La peau est reposée sur la nouvelle armature cartilagineuse et suturée.

Déroulement de la rhinoplastie (pointe du nez)

Si l’intervention de rhinoplastie de pointe a été programmée sous anesthésie générale, quelques jours avant une consultation auprès d’un anesthésiste a été organisée. Au plus tard 48 heures avant la chirurgie. Un bilan préopératoire a été prescrit. Tabac et aspirine ( Kardegic°) ont été arrêtés. L’entrée en clinique a lieu le matin même de la chirurgie de pointe du nez. Il faut arriver à jeun strict depuis plus de 6 heures. L’intervention a lieu au bloc opératoire en zone stérile. Elle va durer une heure environ. Une fois l’intervention terminée, le patient est accueilli pour surveillance en salle de réveil ( salle post interventionnelle ) pendant deux à trois heures. Ensuite seulement il regagne sa chambre quand les effets de l’anesthésie ont totalement disparu. Il pourra quitter la clinique le plus souvent le soir même.

La convalescence après une rhinoplastie (pointe du nez)

Les suites immédiates sont simples, il n’y a pas de véritables douleurs, parfois un inconfort avec une sensation de gêne respiratoire, liée aux petites mèches dans le nez. Elles sont enlevées en général le soir même, parfois le lendemain. Les premiers jours, le repos est conseillé, il faut éviter tout effort violent. Dans les suites d’une rhinoplastie de pointe on constate parfois un œdème. Les ecchymoses, les bleus sous les yeux sont rares, car il n’y a pas eu de geste osseux.

Un rendez vous de contrôle a été organisé au cabinet médical, entre 5 et 7 jours plus tard, l’attelle de protection sur le nez et les fils de suture seront alors retirés. Tous les désagréments vont disparaitre progressivement, permettant le retour à une vie socio-professionnelle normale après quelques jours, 7 à 15 jours en général. Des lavages des fosses nasales sont nécessaires pendant un mois environ, ils permettent d’éliminer les croûtes intranasales résiduelles et de retrouver rapidement une fonction ventilatoire correcte.

Résultats de la rhinoplastie (pointe du nez)

Un délai de 3 à 6 mois est nécessaire pour obtenir un résultat définitif. L’intervention aura permis de corriger la forme et la position de la pointe du nez. La cicatrice peut rester un peu visible, rosée durant les premières semaines, mais son maquillage est rapidement autorisé (habituellement dès le 7ème jour). Une crème cicatrisante permet d’en améliorer la qualité. Parfois quelques mois après la chirurgie des déformations secondaires peuvent apparaître, un deuxième temps sera alors peut être nécessaire. La rhinoplastie est l’intervention de chirurgie esthétique et réparatrice qui compte le plus de reprises chirurgicales, de “second temps”. Le taux de reprise opératoire varie entre 10 et 30 % selon les études scientifiques, en fonction de la technique opératoire employé et de la pratique du chirurgien. Des corrections minimes peuvent parfois être réalisées au cabinet à l’aide de produits de comblement type acide hyaluronique.

Cas 1

Rhinoplastie de pointe. Pointe carrée très projetée , résection des crus mesiales, pointe reculée..

Cas 2

Rhinoplastie de pointe. Pointe effondrée, suture des crus médiales des cartilages alaires et greffe cartilagineuse pour relever la pointe.

Cas 3

Rhinoplastie de pointe. Pointe très projetée , résection des crus mesiales a leur base , pointe reculée.

Cas 4

Rhinoplastie de pointe. Pointe effondrée, suture des crus médiales des cartilages alaires et greffe cartilagineuse pour relever la pointe.

Envoyez un mail

Votre message a bien été envoyé

*Les champs sont obligatoires
J'accepte que le site utilise ces informations pour répondre à ma demande

Contact

Du lundi au vendredi
De 8h30 à 19h00

Tél. : 05 61 53 80 80

Fax : 05 61 25 86 85

Numéro d’urgence : centre 15 (SAMU)

Par mail :
secretariat@chirurgie-esthetique-busca.fr

Commentaires