Chirurgie mammaire : quel soutien-gorge post opératoire ?

soutien gorge post opératoire Dr Saboye

Après une chirurgie mammaire, les seins restent souvent douloureux, tout comme le tissu cutané, grandement sollicité durant l’opération. Il demeure ainsi indispensable de faire preuve de douceur afin de ne pas irriter les cicatrices post opératoires et surtout de favoriser la cicatrisation.

C’est pour cette raison que le port d’un soutien-gorge de contention spécifique est presque systématiquement recommandé. Comment bien le choisir ? Combien de temps le porter ? Les réponses avec le Dr Saboye.

Pourquoi porter un soutien-gorge de contention après une opération de la poitrine ?

Dans le cadre d’une chirurgie de la poitrine, le port d’un soutien-gorge post opératoire est vivement recommandé. Son objectif est de protéger la zone sensibilisée en lui apportant maintien, confort et soutien au quotidien, le tout sans mettre de côté l’aspect esthétique.

Qu’il s’agisse d’une chirurgie de reconstruction mammaire, de la pose de prothèses à visée esthétique, ou d’un lipofilling mammaire, la bonne tenue des seins est primordiale pendant la phase de convalescence. Le soutien-gorge post opératoire s’impose ainsi comme un « must have » dans la mesure où il permet de limiter les mouvements et les douleurs.

Il évite par la même occasion de malmener les points de suture et favorise donc la guérison.

Les spécificités d’un bon soutien-gorge post-opératoire

Il existe différents types de soutiens-gorge post-opératoires :

  • Le soutien-gorge emboîtant : vos seins sont intégralement maintenus par les bonnets pour qu’ils ne puissent pas bouger lors des mouvements.
  • Le soutien-gorge de sport : les brassières de sport sont également adaptées à la suite d’une chirurgie mammaire. Imaginés pour procurer un excellent maintien de la poitrine, ces soutiens-gorge de sport sont confectionnés dans des formes et des matières qui ne blessent pas les seins, et généralement sans coutures apparentes. L’élasticité des tissus utilisés permet également une compression des cicatrices.

Les points à vérifier pour acheter une brassière postopératoire de qualité

Pour choisir correctement son soutien-gorge après une chirurgie mammaire, différents critères sont à prendre en compte.

La matière de votre soutien-gorge post opératoire

Privilégiez un soutien-gorge post opératoire conçu dans une matière anti-transpirante et antibactérienne, qui laissera respirer votre corps : par exemple en coton doux, en élasthanne, en lycra ou en microfibre. Si doublure il y a, le coton est idéal pour un confort optimal.

La composition de votre soutien-gorge de contention

Votre soutien-gorge doit aussi être sans armature ni baleine, et sans couture au niveau de vos cicatrices potentielles pour ne pas les irriter. L’idéal est d’opter pour des coutures externes et des bretelles réglables, assez larges afin de limiter la pression sur vos épaules et sur votre dos.

Tâchez par ailleurs de privilégier une ouverture par l’avant, afin de faciliter son utilisation les premiers jours qui suivent votre chirurgie.

La marque de votre soutien-gorge post opératoire

De nombreuses marques et modèles existent. Opter pour les marques médicales, cela vous assure un parfait confort et un maintien optimal. Vous pouvez également choisir d’autres marques si vous ne souhaitez faire aucune concession sur le côté sensuel.

La taille de votre soutien-gorge de contention

Les experts préconisent de sélectionner des bonnets un peu plus hauts que d’habitude pour maintenir parfaitement votre poitrine.

Le Dr Saboye est en mesure de vous conseiller sur votre taille de soutien-gorge de contention, en particulier sur votre futur bonnet.

Quand porter à nouveau de la lingerie standard ?

Uniquement votre chirurgien sera en mesure de répondre à cette question de manière précise. Rassurez-vous, vous pourrez de nouveau porter votre lingerie standard une fois la période de convalescence terminée (à la fin de la cicatrisation).

Les durées sont variables et dépendent du type de l’opération mais aussi de votre poitrine et de sa capacité à cicatriser. En moyenne, il est possible de porter à nouveau sa lingerie traditionnelle après 6 à 8 semaines.

Toutefois, le port d’un soutien-gorge post-opératoire reste conseillé lors de la pratique d’activités sportives afin d’éviter toutes douleurs ou d’éventuelles complications post-chirurgicales.

Cette page vous a plu ?

Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page

Loading...

Commentaires