Botox et soleil : quelles précautions en médecine esthétique ?

botox soleil dr Saboye

En médecine esthétique, les injections de Botox sont de plus en plus fréquentes. Elles visent à corriger les rides d’expression, notamment les rides du lion, de la patte d’oie et les rides horizontales du front. Contrairement à d’autres traitements, le soleil n’est pas incompatible avec le Botox, il convient toutefois d’observer certaines précautions. Explications.

Qu’est-ce que le Botox ?

La toxine botulique, plus connue sous l’appellation « Botox », est utilisée depuis plusieurs années en médecine esthétique, notamment lors d’injections. La toxine botulique à usage médical est produite en laboratoire selon des procédés biotechnologiques contrôlés afin de garantir une sécurité sanitaire maximale.

Cette technique de médecine esthétique est progressivement devenue un traitement de référence pour le rajeunissement du visage. Les injections de Botox permettent en effet d’agir sur le relâchement des muscles responsables des rides dites d’expression, en bloquant leur contraction. Ainsi, l’utilisation de toxine botulique en injection permet d’estomper les rides et de rafraîchir les traits du visage en paralysant les nerfs moteurs responsables de ces contractions.

A noter que le Botox permet aussi de limiter la transpiration excessive des aisselles,il agit sur les glandes sudoripares en arrêtant leur action. Le produit commence à agir immédiatement après la séance mais le résultat optimal est atteint après une dizaine de jours.

Toxine botulique et chaleur : quelle résistance ?

Vous pouvez tout à fait procéder à une injection de Botox au printemps ou en été. Cela n’aura aucune incidence sur votre traitement à condition de respecter certaines indications. En effet, la toxine botulique résiste à la chaleur… dans la mesure du raisonnable : jusqu’à 85°C. Il arrive parfois qu’elle s’altère à des températures inférieures. L’idéal est donc de ne pas chauffer les zones injectées au risque que le Botox devienne inefficace.

Par ailleurs, les injections de toxine botulique ne constituent pas un traitement permanent. Si les résultats sont visibles dans les jours qui suivent l’injection, ils disparaissent au bout de 4 à 6 mois, temps moyen pour que l’organisme élimine naturellement la toxine. Le traitement nécessite donc des injections régulières pour rester efficace.

Botox : quelles contre-indications avec le soleil ?

L’exposition solaire n’est pas incompatible avec les injections de Botox. Toutefois, il convient de patienter une journée avant de vous exposer aux rayons UV. Cela fait partie des précautions sanitaires de base. Dans les 24h qui suivent l’injection, il convient d’éviter:

  • Tout acte laser ou lampe flash qui chauffe la zone injectée
  • Toute exposition intense ou prolongée au soleil, au niveau de la zone injectée
  • Tout sauna ou hammam

Le but est de laisser au produit le temps d’agir sur les muscles responsables des rides et de ne pas altérer sa qualité avant qu’il ne fasse effet.

Nos conseils après une injection de Botox

Outre ces astuces concernant le soleil et la chaleur, d’autres gestes sont déconseillés les premières heures si vous voulez tirer tous les bénéfices de ce traitement. Il faut par exemple éviter de se masser le visage ou d’effectuer tout autre action susceptible de déplacer le Botox au risque de diffuser le produit dans d’autres zones musculaires. L’idée est de le laisser agir avec précision, là où il a été injecté.

Sur le même schéma, la compression des zones injectées n’est pas conseillée. On évitera ainsi le port d’un casque de moto, d’un chapeau ou de lunettes de soleil lourdes. Enfin, les patients ne doivent ni s’allonger ni effectuer d’efforts physiques conséquents au risque d’occasionner des effets indésirables.

En revanche, aucune éviction sociale ni professionnelle n’est requise, vous pouvez reprendre vos activités quotidiennes tout en observant ces quelques précautions d’usage !

Cette page vous a plu ?

Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page

Loading...

Commentaires