Différences entre la chirurgie plastique, réparatrice et esthétique ?

les soins esthétiques du Dr Saboye

Chirurgie plastique, chirurgie réparatrice et chirurgie esthétique : les termes sont souvent confondus. Ils sont pourtant bien distincts, notamment dans leurs objectifs. Que signifie exactement l’accolement de ces trois mots : plastique, reconstructrice, esthétique ? Le Dr Saboye répond à cette question.

Définition, utilité et exemples de la chirurgie esthétique

La chirurgie esthétique a pour but, comme son nom l’indique, d’embellir le corps ou le visage des patients et de le rendre « plus esthétique ». Elle leur offre un physique plus proche de leur idéal, leur permettant de se sentir mieux dans leur corps et donc dans leur tête, cet aspect d’une amélioration psychologique participe au soin thérapeutique de la chirurgie esthétique.

Quelques exemples de chirurgie esthétique :

  • Corriger une calvitie ou une chute de cheveux (greffe capillaire)
  • Faire disparaître des rides (lifting cervico-facial)
  • Augmenter ou de réduire le volume de sa poitrine (chirurgie mammaire)
  • Éliminer une culotte de cheval (liposuccion)
  • Supprimer des défauts sur son visage (chirurgie des paupières, du menton, rhinoplastie…).

A noter que ces possibilités sont un échantillon parmi d’autres pratiques chirurgicales courantes.

La chirurgie esthétique n’est jamais indispensable d’un point de vue physique. Il ne s’agit nullement de réparer un traumatisme physique, mais d’améliorer ou de perfectionner l’aspect physique. Ces complexes sont cependant à l’origine de véritables souffrances psychologiques justifiant le geste chirurgical.

Chez certains patients, l’image reflétée par le miroir ne correspond pas à ce qu’ils souhaiteraient voir, ils n’aiment plus leur corps, se sentent mal dans leur peau. D’autres vont jusqu’à se restreindre dans leur vie quotidienne car ils sont psychologiquement incapables de vivre sans y penser ! Les imperfections esthétiques des patients se tournant vers ce type de chirurgie ne doivent donc pas être prises à la légère.

Définition, utilité et exemples de la chirurgie réparatrice

La chirurgie réparatrice ou reconstructrice, de son côté, a pour objectif de corriger ou de reconstruire une zone abîmée du corps. La chirurgie reconstructrice vise essentiellement à « réparer » l’apparence physique en masquant le mieux possible un défaut ou une séquelle. cette reconstruction doit être aujourd’hui la plus esthétique possible, l’importance de la réparation à venir ne doit pas justifier un résultat inesthétique.

Les types d’interventions chirurgicales sont multiples :

  • Chirurgie des fentes labio palatines
  • Chirurgie crânio-faciale
  • Chirurgie des malformations de la main et des membres
  • Exérèse des tumeurs de la peau et des tissus mous, infections
  • Réparations après traumatisme ou cancers (reconstruction mammaire post mastectomie)
  • Réparation après brûlures ou cicatrices

Ces opérations chirurgicales sont prises en charge par l’assurance maladie.

Elles nécessitent parfois un accord préalable auprès du médecin conseil.

Il convient de souligner que la chirurgie esthétique et la chirurgie reconstructive sont pratiquées par les mêmes professionnels, à savoir les chirurgiens plasticiens, bien que certains se spécialisent un peu plus dans un domaine en particulier.ils ont eu tous cependant une égale formation dans ces deux domaines esthétique et réparatrice.

Définition, utilité et exemples de la chirurgie plastique

La notion de « chirurgie plastique » englobe quant à elle les deux types de chirurgies précédentes, à savoir la chirurgie esthétique et la chirurgie réparatrice. En effet, le terme « plastique » évoque finalement l’harmonie et la dimension artistique que le chirurgien s’attache à développer, aussi bien dans la chirurgie réparatrice que dans la chirurgie esthétique.

La chirurgie plastique englobe donc la totalité des interventions qui modifient, réparent ou embellissent les tissus et les contours extérieurs « visibles » des patients, qu’il s’agisse de reconstruction de la poitrine, de réparation des défauts congénitaux, d’augmentation ou de réduction mammaire, de chirurgie de la silhouette ou encore de rajeunissement facial. Les deux aspects sont inséparables et utilisent souvent les mêmes techniques opératoires, leur finalité esthétique et psychologique est équivalente, la chirurgie réparatrice a certes parfois une finalité fonctionnelle supplémentaire.

Cette page vous a plu ?

Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page

Loading...

Commentaires