Hydrater ou augmenter le volume : toutes les indications de l’acide hyaluronique pour les lèvres

Injections lèvres Toulouse, l'acide Hyaluronique lèvres

La tendance en matière d’esthétique est désormais au naturel et les lèvres ne dérogent pas à la règle. Alors que cette partie du visage est considérée comme le porte-étendard des ratés de la chirurgie esthétique, des techniques moins invasives, à l’instar des injections d’acide hyaluronique (AH), permettent d’hydrater et d’augmenter naturellement le volume de ses lèvres. Le point sur la technique.

L’acide hyaluronique : de quoi s’agit-il ?

L’acide hyaluronique est une molécule naturellement fabriquée par notre organisme jusqu’à un certain âge pour le renouvellement des tissus cutanés, des articulations et du cartilage. Le produit utilisé en médecine esthétique est fabriqué synthétiquement grâce à des procédés biotechnologiques et est parfaitement identique à l’acide hyaluronique produit par le corps.

L’acide hyaluronique n’implique aucun risque d’allergie car il est biocompatible avec notre organisme, et constitue lui-même une composante de nos tissus cutanés et cartilagineux.

Acide hyaluronique : pour des lèvres pulpeuses et naturelles

Si la tendance des lèvres surgonflées semble révolue, du moins dans l’Hexagone où l’on recherche davantage une beauté naturelle, les demandes d’injections d’acide hyaluronique au niveau de la bouche ne cessent d’augmenter.

Elles permettent de repulper les lèvres qui, avec le temps, se dessèchent et s’amincissent, et/ou perdent leur contour. L’acide hyaluronique les redessine, augmente leur volume et les hydrate.

Quelles sont les indications des injections d’acide hyaluronique ?

Les demandes varient en fonction des patientes. La démarche traduit souvent la recherche de sensualité via une bouche légèrement repulpée et naturelle. Grâce à l’acide hyaluronique, le médecin embellit et redessine les lèvres, mais le but n’est en aucun cas de changer les traits de la personne.

Si les injections d’acide hyaluronique aident à repulper les lèvres, elles sont aussi indiquées pour hydrater la bouche, redéfinir son contour et sublimer ses lignes, combler et lisser les rides autour de la bouche ou encore augmenter le volume des lèvres pour une meilleure symétrie.

Certaines contre-indications existent. Par exemple, les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes suivant un traitement à base d’anticoagulants et d’aspirine ou celles souffrant d’une maladie auto-immune ne peuvent pas bénéficier d’injections d’acide hyaluronique.

Déroulé d’une séance d’injection d’acide hyaluronique dans les lèvres

Un traitement d’injection d’acide hyaluronique nécessite un premier rendez-vous avec votre médecin au cours duquel il vous fournit toutes les informations sur le déroulement de la séance, ses risques éventuels, sa préparation, les résultats escomptés et les précautions à prendre dans les jours qui suivent.

Le jour de l’injection, il choisit les seringues, la quantité et le type de produit à injecter en fonction de la nature et de l’indication souhaitée. De très petites quantités d’acide hyaluronique sont injectées sur plusieurs points afin de garantir un résultat naturel. Si l’on cherche à ourler la lèvre en redessinant son contour, l’injection se fait le long de la ligne séparant la lèvre rouge de la lèvre blanche. Si l’effet recherché est de repulper les lèvres et d’obtenir plus de volume, les injections se font au niveau de la lèvre rouge en intramusculaire et sous-muqueux endobuccal afin de créer du galbe.

Le geste médical est très rapide et achevé la plupart du temps en une dizaine de minutes. Les injections sont quasiment indolores grâce à l’utilisation de seringues ultrafines, de canules arrondies et d’un produit anesthésiant.

Et après l’injection ?

Après une injection d’acide hyaluronique, les résultats sont immédiats et naturels. Il est toutefois possible de constater quelques bleus, rougeurs ou un léger œdème aux points d’injection, mais ces derniers disparaîtront très rapidement.

Aucune éviction sociale n’est à prévoir. Il est simplement conseillé d’éviter de s’exposer au soleil ou à la chaleur du sauna/hammam, de consommer de l’alcool et de prendre de l’aspirine ou des anti-inflammatoires les jours qui suivent la séance.

Cette page vous a plu ?

Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page

Loading...

Commentaires